Comment installer Wordpress tutoriel

3 méthodes pour installer WordPress

La facilité d’installation de WordPress est un des arguments commerciaux de ce CMS. Installé et prêt à publier en 5 minutes ! Passons en revue comment procéder à cette installation manuellement sur un hébergement en ligne, ensuite de manière automatique en utilisant un module proposé par l’hébergeur, et enfin en local, sur votre PC ou votre Mac.

Naviguer rapidement :

Installer WordPress manuellement sur votre serveur (via FTP)
Installer WordPress via un module d’installation fourni par votre hébergeur
Installer WordPress en local avec XAMPP ou MAMP

Avant d’installer WordPress

Pour pouvoir installer WordPress, il vous faut un emplacement où l’héberger. Vous pouvez l’installer localement sur votre ordinateur, ou directement sur le web. Pour cela, il vous faut choisir un hébergement fiable.

Dans le même temps, vous devez acquérir un nom de domaine auprès d’un organisme appelé registrar. Ce sera l’adresse à laquelle les internautes viendront visiter votre site WordPress. Alors choisissez-le simple à écrire et facilement mémorisable.

Comment installer WordPress manuellement sur votre serveur (via FTP)

Dans cette première manière de procéder, vous disposez d’un hébergement avec base de données et PHP. Vérifiez bien que votre hébergement possède les pré-requis à l’installation de WP (versions minimales de PHP et MySQL notamment). Vous devez également avoir sous la main un client FTP comme Filezilla ou Cyberduck pour procéder à l’envoi de fichiers vers votre hébergement.

Étape 1 : les fichiers WordPress

Tout d’abord, téléchargez le .zip contenant l’ensemble des fichiers de la dernière version de WordPress, à l’adresse https://fr.wordpress.org, puis décompressez l’archive. Vous obtiendrez un dossier nommé “wordpress” contenant plusieurs fichiers.

Dossier avec fichiers d'installation WordPressEnsuite, il vous faut définir à quel endroit vous souhaitez installer WP. Si vous voulez l’installer directement à la racine de votre site, comme http://www. monsite.fr/, téléversez à la racine de votre serveur l’ensemble des fichiers contenu dans le dossier décompressé, à l’aide de votre client FTP.

Téléversement des fichiers WordPress via FTP
Déplacez puis déposez le contenu du dossier wordpress à la racine de votre site

Si par contre vous désirez bénéficier de WP dans un sous-répertoire du site, comme http://www.monsite.fr/news/, téléversez l’ensemble des fichiers contenu dans le dossier décompressé dans le sous-répertoire cible /news/ de votre serveur.

Étape 2 : la base de données

Sur votre serveur, créez une base de données MySQL avec un utilisateur possédant tous les privilèges.

Si vous êtes chez un hébergeur disposant de cPanel :

– Se rendre dans la section “Bases de données”, puis “Bases de données MySQL”,

Base de données MySQL – Donnez un nom à votre base de données puis cliquez sur “créer une base de données”,Créer une base de données pour un site WordPress– Se rendre dans la section “Ajouter un nouveau utilisateur” puis entrez un nom d’utilisateur ainsi qu’un mot de passe, et cliquez sur “créer un utilisateur”.

Créer un utilisateur pour la base de données MySQL– Se rendre dans la section “Ajouter un utilisateur à la base de données” et assigner le nom d’utilisateur que vous venez de créer à la base de données qui vient également d’être créée.Lier l'utilisateur à la base de données– Pour finir, sélectionnez la case “tous les privilèges” et cliquez sur “Apporter des modifications”.
Gérer les privilèges des utilisateurs de la base de donnéesSi vous êtes chez l’hébergeur OVH, il faut procéder comme suit :

–   Se rendre dans votre espace personnel dans la section hébergement, puis Gestion SQL,
–   Cliquer sur Nouvelle base : choisir la base incluse dans votre hébergement, lui donner un nom et valider,
–   Vous recevez alors un email avec les informations suivantes : nom de la base de données, identifiant et mot de passe.

Étape 3 : lancement du script d’installation

Via votre navigateur web, rendez-vous à l’adresse où vous venez de déposer les fichiers de WordPress, c’est-à-dire soit www.monsite.fr/, soit www.monsite.fr/news/.

Maintenant, après avoir cliqué sur le bouton « C’est parti ! », il n’y a plus qu’à suivre pas à pas les instructions.

Page d'accueil installation WordPressL’utilitaire vous demande les informations relatives à la base de données que vous venez de créer à l’étape précédente. Il va s’en servir pour les inscrire dans le fichier de configuration de WP, wp_config.php, afin de relier cette base et les fichiers de WordPress.

Inscrivez donc le nom, l’identifiant et le mot de passe de la base de données. Les deux autres informations à saisir peuvent être modifiées si besoin ou laissées telles quelles :

–   L’adresse de la base de données est par défaut localhost. Si lors de la création de la base de données, votre hébergeur vous fournissait une information différente, utilisez-là, bien entendu.
–   Le préfixe des tables est par défaut wp_. Il vaut mieux le personnaliser pour rendre plus ardue une tentative d’intrusion dans votre base. Par exemple : 4y8_

Détails de connexion base de données WordPress

Votre navigateur affiche désormais la page de bienvenue, sur laquelle il vous est demandé de saisir quelques informations complémentaires :

–   le titre de votre site
–   un identifiant, un mot de passe et un email pour l’administration du site,
–   si vous souhaitez indiquer aux moteurs de recherche de ne pas indexer votre site dans l’immédiat.

Informations de connexion pour site WordPressUne fois cette étape validée, vous êtes dirigé vers le panneau de connexion de l’administration. L’installation est chose faite, et vous n’avez plus qu’à saisir l’identifiant et le mot de passe que vous venez de définir pour vous connecter. Vous recevez aussitôt un e-mail vous rappelant votre identifiant et l’URL de connexion (www.monsite.fr/wp-login.php).

Page de connexion à un site WordPress

Comment installer WordPress automatiquement via un module fourni par votre hébergeur

Il existe différents modules d’installation, que vous pourrez rencontrer suivant votre hébergeur. Les plus répandus sont Softaculous et Quick Install. Ils prennent en charge la création de la base de données, l’installation des fichiers WP et leur configuration, moyennant quelques indications essentielles à leur fournir.

Détaillons par exemple le processus pour Softaculous

Dans le panneau d’administration de votre hébergement, rendez-vous dans la section SOFTACULOUS APPS INSTALLER et cliquez sur le script WordPress. Cliquer ensuite sur le bouton Installer maintenant.

L’utilitaire vous demande alors de renseigner les informations nécessaires pour tout configurer à votre place, notamment :

–   le nom de domaine cible,
–   le dossier où installer les fichiers,
–   le nom et la description du site,
–   les informations relatives à l’administrateur (identifiant, mot de passe et adresse email),
dans les options avancées, le nom et le préfixe de la base de données.

Vous aurez aussi l’opportunité de choisir des mises à niveau automatique de WordPress, du thème et des plugins, l’activation du multi-site, et pourrez même choisir un thème graphique différent du thème WP par défaut.

Pour finir, indiquez l’adresse email à laquelle vous désirez recevoir toutes les informations à conserver concernant cette installation, puis valider. Simple comme bonjour !

Vous pouvez dès lors vous connecter à l’administration via l’URL indiquée.

Détaillons maintenant le processus pour OVH

Lorsque vous êtes connecté à votre dashboard OVH, naviguez dans la section Hébergement et choisissez le nom de domaine sur lequel vous souhaitez procéder à l’installation. Puis ouvrez l’onglet “Modules en 1 clic”, avant de cliquer sur le bouton “Ajouter un module”, qui vous permettra de choisir le module spécifique à WordPress.

L’utilitaire vous demande alors de choisir une base de données, et si elle n’existe pas encore, vous permet de la créer via le lien “Créez votre base de données sur votre hébergement Web”. Sélectionnez MySQL puis définissez un identifiant utilisateur et un compte mail associé.

Définissez ensuite un nom d’administrateur et un mot de passe pour le domaine en question, et spécifiez le chemin d’accès à l’emplacement où vous souhaitez installer WP (laissez à blanc si vous ciblez la racine).

Une fois que vous avez validé toutes les informations saisies, le module d’installation automatique OVH procède à la mise en place du CMS, et vous récapitule dans un e-mail toutes les données à conserver précieusement.

Il ne vous reste plus qu’à vous connecter à l’administration de votre nouveau site WordPress !

Enfin, intéressons-nous au module QuickInstall

Présent chez de nombreux hébergeurs, la solution QuickInstall permet elle aussi l’installation de WordPress en quelques clics.

Lorsque vous vous connectez au tableau de bord d’administration de votre hébergement, vous disposez, dans la section Logiciel ou Software, d’une icône QuickInstall, vous permettant d’accéder à l’auto-installer. Il vous propose l’installation des applications web les plus populaires, dont WordPress. Cliquez sur celui-ci pour en lancer l’exécution.

Module d'installation WordPress QuickInstallCliquez ensuite simplement sur le bouton “Install WordPres”’ pour poursuivre vers le paramétrage de l’installation du CMS.

Mode QuickInstallChoisissez tout d’abord le nom de domaine : si vous souhaitez installer WordPress dans un sous-répertoire comme monsite.fr/news, alors vous devez saisir “news” dans le champ prévu, sinon laissez-le à blanc pour déposer WP dans le répertoire racine, comme monsite.fr.

Installation d'un site WordPress via QuickInstallDéfinissez ensuite un titre pour votre site, que vous pourrez modifier par la suite si besoin est. Puis définissez un identifiant, un mot de passe et une adresse email pour créer le compte administrateur, et saisissez également vos nom et prénom. Une fois tout ceci renseigné, cliquez sur le bouton “Install Now” pour démarrer le processus.

Page installation site WordPress avec QuickInstallQuickInstall va maintenant installer WordPress pour vous. Une barre de progression puis un message de réussite vous accompagnent pendant cette opération.

Dans ce message, cliquez sur l’icône déroulante à côté du bouton “Afficher les informations d’identification”. Un menu déroulant apparaîtra avec les identifiants de connexion ainsi qu’un lien vers l’administration de votre site WP nouvellement installé.

Comment installer WP en local avec XAMPP ou MAMP

Installer WordPress en local est utile si vous désirez développer et déboguer votre site avant de le mettre en ligne, ou encore si vous souhaitez en développer une nouvelle version, voire résoudre quelques bugs.

Nous allons voir comment le faire sur Windows via XAMPP, et sur Mac via son alter ego MAMP. Ce sont des utilitaires Apache permettant de mettre en place aisément et gratuitement un serveur Web sur votre propre machine.

XAMPP pour Windows

Tout d’abord, vous devrez télécharger XAMPP. Puis, lancez son installation en cliquant sur le fichier .exe téléchargé et définissez l’emplacement où vous souhaitez installer le logiciel.
Après exécution, lancez XAMPP. Vous accédez alors à un panneau de contrôle vous permettant de gérer le démarrage et l’arrêt des différents composants.

Démarrez les serveurs Apache et MySQL.

Pour procéder à la création de la base de données nécessaire à l’installation de WordPress en local, cliquez sur phpMyAdmin dans le menu latéral puis cliquez sur “Bases de données”. Donnez un nom à votre base de données puis cliquez sur “créer”.

Désormais, il faut installer WordPress. Téléchargez le .zip à l’adresse https://fr.wordpress.org, et décompressez l’archive dans le dossier xampplite/htdocs.

Important : déplacez bien l’archive décompressée (“wordpress”) et non le .zip que vous venez de télécharger

Rendez-vous enfin dans votre navigateur et tapez “localhost/wordpress” afin de lancer l’outil intégré d’installation de WordPress.

Page d'accueil installation WordPress

Il ne vous reste plus qu’à remplir les différents champs et valider.

Nom de la base de données : réécrivez le nom de la base de données que vous avez choisi précédemment.
Identifiant : comme vous êtes en local, il s’agit de “root”.
Mot de passe : pareil, “root”.

Installation WordPress en local via MAMP MacEnfin, cliquez sur “Valider” puis sur “Lancer l’installation”.

Sur cette dernière page, vous devez renseigner quelques informations supplémentaires comme le Titre de votre site, votre identifiant (ici, notez bien quelque chose que vous aller retenir ou alors gardez-le quelque part), mot de passe et votre adresse e-mail. Cliquez enfin sur “Installer WordPress”.

Informations de connexion pour site WordPress

Vous arrivez sur la dernière page, “Quel succès !”. Cliquez sur le bouton “Se connecter”, puis entrez vos identifiants et mot de passe pour accéder à votre site.

Page de connexion WordPress

MAMP pour Mac

Commencez par télécharger la version gratuite de MAMP à l’adresse https://www.mamp.info/en/downloads/. Vous obtenez un fichier .pkg. Lancez-le pour exécuter l’installateur. Une fois l’installation de MAMP terminée, rendez-vous dans le dossier Applications et cliquez sur le dossier MAMP (icône grise) puis sur l’application MAMP.

Le lancement de l’application s’effectue en cliquant sur l’icône MAMP.app. Vous accédez alors à un panneau de contrôle vous permettant de gérer le démarrage et l’arrêt du serveur web Apache et du serveur de bases de données MySQL. Démarrez les serveurs et cliquez sur “Open WebStart page” ou “Ouvrir la page WebStart”.

Démarrage serveurs MAMP MacVous accédez alors à la page d’accueil de MAMP. Il nous faut désormais créer la base de données. Cliquez sur “Outils”, puis “phpMyAdmin”. Sur cette nouvelle page, cliquez sur l’onglet “Bases de données” , donnez un nom à votre base de données puis cliquez sur “créer”.

Page d'accueil MAMPCréer une base données sur phpMyAdmin via MAMPComme pour l’opération sous Windows, il ne vous reste plus qu’à télécharger WordPress (https://fr.wordpress.org) et le placer dans le dossier adéquat, avant de lancer l’utilitaire d’installation. Pour MAMP, il faut décompresser l’archive téléchargée dans Applications/MAMP/htdocs.

Important : déplacez bien l’archive décompressée (“wordpress”) et non le .zip que vous venez de télécharger

Maintenant, il faut installer WordPress. Pour cela, tapez dans votre barre de navigation “http://localhost:8888″ et cliquez sur le dossier “wordpress”. Ceci lancera l’utilitaire d’installation de wp. Il ne vous reste plus qu’à remplir les différents champs. (voir l’exemple de XAMP)

En conclusion

L’annonce commerciale de WordPress n’est donc pas un mensonge, il est indubitablement facile et rapide d’installer le fameux CMS que ce soit sur votre machine ou sur votre hébergement. Le procédé d’installation automatique est sensiblement le même quel que soit le module proposé par l’hébergeur, et vous permet de réaliser cette opération vraiment sans aucune difficulté et en un minimum d’effort.

Maintenant, à vous de jouer !

Plus d'articles
Choses à faire juste après avoir installé un site WordPress
La Checklist : 11 choses à faire juste après avoir installé un site WordPress